Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon épilation au LASER

8 Octobre 2014 , Rédigé par Laura Publié dans #traitementshéstétiques, #épilation, #LASER, #lumièrepulsée

Bonjour tout le monde!

Sans intro puisque cet article est long,

Pourquoi le LASER et pas la lumière pulsée?

Pour plusieurs raisons, la première évidemment, pour ce genre de traitement, je préfère largement confier ma peau à un Dermatologue plutôt qu'a une Esthéticienne et ensuite parce qu'au final les techniques sont complètement différente.

En gros Le but dans une épilation définitive est de se débarrasser du bulbe du poil en envoyant de l'énergie lumineuse à la mélanine (présente donc, dans le bulbe), qui se transforme en chaleur et le grille. On obtient ce résultat de façon différente.

Souvenez vous de vos cours de Physique, la lumière est une onde polychromatique (composé donc de plusieurs couleurs avec chacune des longueurs d'onde différentes qui en s’additionnant se complètent et deviennent blanche.) De façon à mieux "viser" le bulbe on peut y appliquer des filtres (comme sur Instagram) de façon à ne faire passer qu'une ou quelques longueurs d'ondes. Ces filtres n'étant pas parfaits, une partie de l'énergie s'échappe et est absorbée par d'autres structures de la peau.

Le LASER lui, n'a qu'une longueur d'onde et donc qu'une couleur. C'est un système monochromatique. On choisi la longueur d'onde et donc la couleur du laser de façon à "viser" au mieux la mélanine et il n'y a aucune déperdition d'énergie et moins de séances sont donc nécessaires.

Comment se passe un rendez vous?

J'ai décidé pour commencer de m'attaquer à mes aisselles et la séance est extrêmement rapide (moins de six minutes pour les deux aisselles!). Le dermato déplace une sorte de pistolet qu'il colle à la peau et envoie un flash qui couvre environ 1 cm² de peau. Niveau douleur, c'est un peu plus douloureux qu'une épilation à la cire mais il existe des crèmes anesthésiantes. La chose plus désagréable pour moi (et vous allez rire) était plutôt l'odeur de cochon grillé. (pas glam hein?)

Bon, et depuis?

J'ai eu des toutes petites zones d' hyper pigmentation qui au bout de 4 ou 5 jours ont disparu. En une séance au moins 1/3 de mes poils ont disparu. Depuis, je les ai rasés une seule fois et seulement 4 ou 5 ont légèrement repoussé en une dizaine de jours, rien qui ne justifie de me raser de nouveau. Mon prochain rendez vous est en décembre (mais pour de simples raisons pratique) puisque seulement un mois d'attente est nécessaire.

Bref je suis complètement conquise par ce traitement et le seule obstacle pour me faire épiler de la tête au pieds et seulement financier!

Après ce très (trop?) long article, je vais vous demander, avec moi d'avoir une petite minute de silence pour mon rasoir qui s'ennuie, et nous, on se reparle bientôt!

Ciao! ;)

Mon épilation au LASER

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dingdong 09/10/2014 16:10

Bravo tu m'as conquise. Pour le côté financier il faut en parler au père-Noël ;)